Rechercher

Actualité printemps-été 2021 en Lozère

Cette année est placée sous le signe des changements, que ce soit pour la météo fluctuante d'une heure à l'autre, mais aussi pour l'envergure de mon entreprise. En effet je suis désormais considéré comme apiculteur professionnel.

J'ai sensiblement augmenté mon cheptel, j'ai fais le choix de m'engager directement dans le cahier des charges de l'agriculture biologique, ma production 2022 sera en effet labellisée en AB.


Ça n'a l'air de rien on me dit souvent " vous ne pouvez pas suivre où vont les abeilles" alors en effet je ne le contrôle pas en revanche je contrôle le lieu ou je les implantent donc je minimise cela , pas de grandes cultures dans les lieux que je choisi pour qu'elles butinent.

Je contrôle les traitements que je suis obligé de leur prodiguer contre les parasites et LA ca change tout. Aucune utilisation de produits chimiques de synthèse (amytrase pour ceux qui veulent aller voir les conséquences sur nous les humain).

Alors oui les traitements dit naturel que j'utilise sont moins efficaces mais ils fonctionnent cela demande beaucoup plus de suivi, de méthodes techniques mais on y arrive.


Dans le but d'avoir des abeilles adaptées à tout ces soucis, je réoriente la génétique de mon cheptel avec deux races d'abeilles qui réunissent le critère de la résistance au froid, aux maladies et adaptés à nos montagnes.


En effet j'ai donc choisi des abeilles de souche buckfast (qui est issu à son origine d'une sélection d'un grand apiculteur prénommé frère dadant qui avaient croisés à son époque tout les races d'abeilles pour en faire une abeille très adapté cette souche est encore présente car très populeuses, productivent).

J'ai choisi également des abeilles de souche caucasiennes, très adaptées à la montagne avec comme spécificité une langue très longue qui lui permet d'aller chercher beaucoup plus de nectar dans les fleurs.


Alors point d'abeilles noires, mais je vous avoue qu'il est très difficile de la retrouver en souche pure étant donné tout les races d'abeilles présentent dans notre pays. Vivre de ce métier demande de s'adapter voila pourquoi j'ai fais ce choix qui me semble le plus cohérent.


Enfin cette année la construction de la miellerie , lieu d'extraction du miel, lieu ou je vais valoriser mon miel en produits issu de la ruche tel que bonbons, nougats, croquants, nonettes... et donc vous recevoir pour vous expliquer ma vision de mon métier et vous régaler !


Cette année est très délicate , mais j'ai l'habitude de faire face , devant l'adversité à l'image de nos abeilles capable de tout puisqu'elles ont réussi à traverser le temps depuis l’ère glacière....

Merci de vos partages , vos commandes, vos avis sur les différents réseaux possible. Je trouve ca formidable d’échanger directement avec vous les consommateurs des produits Occimiel !


Votre apiculteur Jérôme


34 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout